Rechercher

Archives

27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 22:55

0.891872001268666119.jpg

 

Mercredi soir, c'est la "première" de Combat de nègre et de chiens au Théâtre national de la Colline. La pièce a été créée à la fin des années 1970 et a été jouée à New York et dans plusieurs villes de France. Je n'en avais pas entendu parler, un de mes amis, cultivé, pense même l'avoir vu il y a quelques années...

 

Le pitch est intéressant. Sur un chantier géré par des "Blancs" en Afrique, le frère d'un ouvrier vient chercher le corps de son frère, accidenté. Mais le chef de chantier lui demande de revenir le lendemain. Il est lui-même occupé par l'arrivée d'une femme qu'il a séduit lors d'un passage en Europe; elle a accepté de le suivre en Afrique, mais bien sûr n'y connait rien. Le contremaître, lui aussi européen se réjouit de l'arrivée d'une femme pour "égayer" les derniers jours du chantier, dont la fermeture est annoncée. Une pièce sur une communauté recroquevillée sur elle-même, sur l'identité, sur les inégalités dans le monde... oui, ça promettait !

 

combatnegre1.jpgPhoto extraite du livret-programme.

 

Mais je n'ai pas compris la pièce... comme pour Les Justes , la fin fut un soulagement. Mais à la différence de la pièce de Camus, ni les acteurs ni la mise en scène sont en cause. J'ai été perturbé par les personnages; que je ne les ai pas apprécié, c'est normal, ils sont plutôt difficilement supportables; que je ne les ai pas saisi, ça m'embête plus. Autre problème, malgré les phrases du livret-programme vantant l'évidence d'un propos plus universel que l'histoire d'un petit chantier en Afrique, je n'ai pas réussi à appréhender la dimension générale de l'intrigue. Vu la force des applaudissements à la fin, j'ai dû manquer quelque chose... Quoi ? Et puis la pénibilité des 2 heures passées m'a poursuivi pendant la nuit :(

 


Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Sorties
commenter cet article

commentaires

K. 20/06/2010 17:19



C'est marrant, (oui j'arrive un peu après la bataille, pardon) les personnes avec qui je suis allé voir la pièce ont soit trouvé ça exceptionnel, soit n'arrivaient même pas à se prononcer. J'ai
trouvé ça "bien" même si c'est vrai que quelque chose m'a gêné, je n'arrive pas bien à saisir quoi, et ça fait trop longtemps maintenant pour que je puisse qualifier ça avec plus de précision.



davveld 24/06/2010 23:45



OK, la pièce est réussie dans le sens où elle rend perplexe. Dommage en effet qu'on n'arrive pas à mettre le doigt sur ces interrogations... et qui consulter pour décrypter notre malaise ? Un
sociologue ? Un psy ?



May 03/06/2010 10:55



Moi, cela me fait rire ! 


Je t'imagine en train de ne rien comprendre et de voir les autres qui "paraissent" comprendre et même apprécier.  


Je me rappelle au lycée avoir dit une fois à ma prof de théâtre que je n'avais rien compris à la pièce. Elle m'avait répondue d'un air outré: " mais enfin, Maylis, cela fait bien longtemps qu'on
ne s'arrête plus à l'histoire, mais enfin !"


Euh ... j'ai besoin de comprendre moi aussi. 



davveld 03/06/2010 22:54



En fait, j'ai quand même compris l'intrigue "au premier degré" mais pas aux autres degrés... et comme l'histoire est assez pénible, le "premier degré" ne suffit pas !



En Savoir Plus

Catégories