Rechercher

Archives

11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 16:26

Cette année, je participe à un (passionnant) Atelier méthodologique d'exégèse, au Theologicum de l'Institut catholique de Paris. L'exercice cette semaine consistait à lire l'ouvrage de Mario Liverani (paru en 2003, traduit en 2008) et à en faire une recension pour une revue scientifique. Je vous épargnerais le texte écrit pour l'occasion...

L'auteur est un historien italien, qui ne s'inscrit pas dans une démarche de foi (il paraît même que son militantisme communiste le positionnerait radicalement comme non-chrétien...). A la différence de nombreux historiens avant lui, il prend en compte les acquis de la recherche (archéologique, épigraphique, biblique dans une certaine mesure) sur l'histoire d'Israël. Puisque l'Ancien Testament n'a pas été rédigé avec une perspective "historique" au sens de la science humaine d'aujourd'hui, puisqu'il est issu de milieux de productions variés et aux options théologiques parfois opposées, Liverani prend la Bible comme source documentaire parmi d'autres. Et il écrit une Histoire du peuple d'Israël du 14ème au 4ème siècles avant notre ère sans reprendre la chronologie des récits de l'Ancien Testament. Le titre français de l'ouvrage se veut plus provocateur que le titre original ("Au-delà de la Bible" insiste moins sur la notion d'invention). Pour le chrétien donc, la lecture peut perturber. Mais encore une fois, il convient de distinguer l'histoire en tant que discipline scientifique, de la confession de foi et de la réflexion théologique.

Ce "manuel" est très fluide, avec une structuration pédagogique. Il a l'avantage de proposer une reconstruction de l'histoire d'Israël, reconstruction utile quand les sciences historiques ont bouleversé les leçons de catéchisme. Néanmoins, tous regrettent que Liverani ne distingue pas suffisamment dans son texte ce qui fait consensus d'un côté, de ses propres conclusions, parfois plus discutables, d'un autre côté. Il ne développe pas non plus suffisamment la diversité théologique des différentes composantes de l'Ancien Testament présentées dans la deuxième partie de son ouvrage. Qui, vous l'aurez compris, s'adresse à des étudiants un peu initiés et correspond pour ce lectorat à rien de moins qu'un travail pionnier et donc de référence.

Pour en savoir plus:

La Bible et l'invention de l'histoire - Histoire ancienne d'Israël, de Mario Liverani

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories