Rechercher

Archives

18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 22:57

raisinscolere.jpgLu il y a deux ans, j'avais envie de me replonger dans ce monument de Steinbeck. La relecture s'est achevée sur la route entre Londres et Edimbourg il y a une dizaine de jours. J'ai encore été impressionné par ce récit qui n'était pas prophétique, mais qui, 70 ans après, continue à terrifier par sa description de la financiarisation, cause de misère accrue pour des millions de gens.

 

Steinbeck nous démontre brillamment que le système précipite la ruine du plus grand nombre, et donc de modèles de civilisation. Et pourtant... on continue. Premier acte de résistance: réaffirmer le collectif comme force et comme richesse, contre les dangereux pyromanes qui s'acharnent à déliter le vivre ensemble... Le combat sera long.

 

Voir ma première recension (plus complète...)

 

 


 

Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Luna 15/03/2011 09:26



John Steinbeck est un auteur qui écrit divinement bien ! Il écrit littéralement de la poésie en roman, c'est beau, c'est fort... Par contre, j'ai toujours beaucoup de mal à apprécier ses
histoires qui ne me touchent pas autant que ses mots !
Je viens d'ailleurs de poster mon avis sur "les Raisins de la Colère" sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



davveld 29/03/2011 00:53



On ne se refait pas... J'aime beaucoup les romans historiques (et un peu sociologiques, anthropologiques): Hugo, Zola... et donc aussi Steinbeck. Mais si on accroche moins que moi sur le genre
littéraire, il reste le style, et chacun des auteurs susmentionnés est un monstre sacré de la littérature.



En Savoir Plus

Catégories