Rechercher

Archives

29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 18:35

9782070360079.jpgL'an dernier, les étudiants de Sciences Po Lille avaient choisi le nom du Prix Nobel de Littérature 1954 pour baptiser leur promotion. Certes, on ne peut pas lire tout ce qui est primé, mais il y a des classiques qu'il vaut mieux connaître. C'est donc par son oeuvre la plus célèbre que j'ai commencé à lire l'écrivain américain.

Le vieil homme et la mer
, pour ceux qui ne l'ont pas lu, c'est l'histoire d'un vieux pêcheur cubain, qui n'a attrapé aucun poisson depuis plus de 80 jours. Un jeune garçon qui aime l'accompagner ne peut plus embarquer avec lui: son père souhaite qu'il parte avec des pêcheurs qui rapportent du poisson, eux... Santiago, le vieil homme, part une nouvelle fois en mer. Et ce jour-là, il a une prise. S'engage alors un duel épique qui durera deux jours (et 60 pages sur les 140 du livre), et pendant lequel Santiago dort peu, mange peu, se blesse (beaucoup)... La distance parcourue rend le retour périlleux puis dérisoire.

Je n'avais jamais lu de pages aussi impressionnantes sur la pêche. Je n'aurais pas pensé que 60 pages de poursuite d'un poisson puissent être aussi prenantes. Au-delà de ce récit, Hemingway parle de l'homme et de la nature, de l'homme et de la solitude, de la victoire et de la défaite... Mais beaucoup a déjà été écrit sur Le vieil homme et la mer, je ne vais donc pas en rajouter.



Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Luna 20/02/2011 13:58



J'ai beaucoup aimé cette histoire. "Le vieil Homme est la mer" est vraiment un livre passionnant !
Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur cette histoire sur mon blog...

Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



davveld 26/02/2011 09:58



Beau billet... et vous êtes une bien plus grande lectrice que moi ! Comment faites-vous ?


A bientôt !



En Savoir Plus

Catégories