Rechercher

Archives

26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 13:43

9782227483279.jpg

 

"L'Ancien Testament pour les nuls" ? On y pense naturellement avec un tel titre... Alors oui, il s'agit d'un texte avec une certaine volonté de vulgarisation de nombreuses recherches scientifiques, dont on nous évite le jargon, la longueur, l'aridité. Mais pas complètement, dans le sens où il faut quand même bien connaître l'Ancien Testament pour que la lecture de l'ouvrage de Jean-Louis Ska soit fluide, sans avoir à consulter une Bible à chaque paragraphe.

 

Cet entre-deux est d'ailleurs cause d'un scepticisme, d'une certaine méfiance. En effet, l'auteur utilise parfois un argument d'autorité qui n'est pas convaincant. Il affirme assez souvent, et de façon bien trop catégorique, que derrière tel texte de l'Ancien Testament, le rédacteur de ce même texte avait telle intention bien particulière... De même, Jean-Louis Ska omet d'expliciter la chronologie de rédaction de l'Ancien Testament qui lui permet de faire des hypothèses tirer des conclusions. Cela donne l'impression d'avoir ceci: "Ce livre biblique a été rédigé par Untel, mais on voit bien que le chapitre x a été amendé par Unautre, avec l'apparition d'un motif particulier, qu'on retrouve chez telle civilisation à telle époque, et qui montre telle préoccupation." Ca me semble parfois un peu présomptueux, malgré le sérieux et la crédibilité de Jean-Louis Ska, jésuite, professeur d'Ancien Testament (je pense que les arguments éludés par souci de lisibilité sont solides, mais leur efficacité est très amoindrie par cette hybridation de vulgarisation). En particulier après la campagne de fouilles à Azéka (mais même sans cette expérience), je pense que l'Ancien Testament appelle à une grande humilité face à sa composition, ses significations, etc. Et au fond, c'est l'oubli (apparent) de cette humilité que je reproche le plus à Ska.

 

Voilà pour les réserves, assez significatives donc, même si la lecture de L'Ancien Testament expliqué à ceux qui n'y comprennent rien ou presque est très enrichissante car elle ouvre en quelques pages des horizons immenses de réflexion à partir des travaux de recherche les plus récents dans le courant historico-critique. Il y a un certain nombres de passages de l'Ancien Testament ultra connus qui ont pris à mes yeux un nouvel éclairage, des perspectives assez différentes de ce que j'y lisais d'habitude. Des choses qui paraissent évidentes une fois observées (je pense par exemple à la dimension liturgique du "récit" de la chute de Jéricho, en Josué 6), mais qui m'avaient échappé jusqu'à présent. Ces changements de perspectives sont assurément tout à fait intéressants.

 


 

Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories