Rechercher

Archives

18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 23:24

jevoudraisquecela.jpg

 

Pas pu m'empêcher de partir en vacances avec mon petit polar suédois ! Åke Edwardson continue à nous faire suivre l'équipe de la police criminelle de Göteborg; le commissaire Winter est maintenant papa; l'inspecteur Halders, quant à lui, doit faire face au décès de son ex-femme dans un accident de la route; sa famille doit retrouver des repères... Pendant ce temps-là, des jeunes femmes (souvent étudiantes) sont victimes de viols voire de meurtres barbares, rappelant un autre crime non élucidé cinq ans auparavant. Un violeur-tueur en série ? Les ressemblances dans le modus operandi rendent cette hypothèse sérieuse, même si les indices - et les témoins - manquent cruellement. Des murs de briques, des appareils photos, des laisses sont introuvables. L'enquête piétine... L'entourage des victimes est quasi-harcelé, mais l'auteur demeure assez allusif et l'on se prend à mélanger les personnages. Soudain, Halders disparaît après avoir pénétré dans une maison qu'il surveillait. L'indic' de Winter est encore une fois appelé à la rescousse, mais la tension monte, les silences et les sous-entendus se densifient...

 

Cette fois-ci, le suspense a été un peu gâché par les ellipses ou les non-dits, alors qu'on s'attache de plus en plus à cette équipe. Ce n'est pas le meilleur de la série...

 


 

Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories