Rechercher

Archives

10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 22:55

Jeudi 8 octobre
Paris 19, MK2 Quai de Loire

HÔTEL WOODSTOCK

D'Ang Lee (USA, 2009)

Mon appréciation: 6/10

Woodstock. Un symbole d'une époque que je ne connais pas trop. Bien sûr, 40 ans obligent, j'ai lu quelques articles sur le sujet. L'affiche délicieusement rétro a été efficace, confirmée par la très bonne critique dans Télérama.

Le film suit Elliot, jeune New-Yorkais, qui continue à voir et aider ses parents, qui "gèrent" un motel agonisant en pleine campagne. Les créanciers s'impatientent. Elliot, par ailleurs président de la chambre de commerce du bled, veut attirer du monde à Bethel. Faire venir un groupe, ce serait déjà génial... Quand une bourgade voisine refuse d'accueillir Woodstock, "trois jours de paix, de musique et d'amour", Elliot a une intuition... et réussit à convaincre les organisateurs du festival. Quelle aubaine ! Très vite pourtant, l'ampleur de l'événement le dépasse et dépasse d'ailleurs tout le monde.

J'ai bien aimé le film pour certains personnages: les parents d'Elliot, géniaux (la mère, radine à l'extrême, le père, fier), Michael Lang comme chef du festival... Mais demeure un mystère: comment un tel mouvement de foule n'a-t-il pas tourné à la catastrophe ? L'absence de service de sécurité, de service de premiers secours, la paralysie de la région, l'insuffisance des systèmes sanitaires, les dangers des installations électriques, sans compter les "comportements déviants" de plusieurs centaines de milliers de hippies, ça dépasse l'entendement. Une telle prise de risques relève de la folie pure, à mes yeux de 2009.

Bon, même si c'est un choix du réalisateur, je regrette un peu qu'on n'ait pas eu, ne serait-ce que quelques minutes, d'images et sons du vrai concert... 

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories