Rechercher

Archives

25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 18:47

9782742769322.jpg

 

Les phrases, les paragraphes, les chapitres sont courts. Le rythme est haletant. C'est une course, un tragique jeu du chat et de la souris. Une question de vie et trop souvent de mort. D'un côté, les gardes-côtes (ici, le commandant sicilien Salvatore Piracci) et autres agents chargés de fermer les accès à l'Europe. De l'autre, les migrants, de partout. Entre les deux camps, des passeurs, parfois pas trop malhonnêtes, mais souvent parmi les pires individus que l'on puisse trouver sur notre planète. Nous suivons les itinéraires de quelques-uns d'entre eux.

 

Laurent Gaudé (qui venait de recevoir le Goncourt au moment de la rédaction d'Eldorado) nous propose un roman bouleversant (sans utiliser des ficelles émotionnelles spectaculaires), pédagogique (sans qu'on s'en rende compte, les enjeux d'un phénomène qu'on préfère ne pas étudier nous apparaissent), lucide plutôt qu'engagé, porteur d'espérance. Un livre coup de poing qui se lit extrêmement bien.

 

Merci pour la recommandation !

 


Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories