Rechercher

Archives

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 22:53

crimechatiment.jpg

 

Maintenant abonné du Musée d'Orsay, je ne manquerais pas de visiter dans les prochaines semaines l'exposition Crime et châtiment. Mais avant cela, je me suis plongé dans l'oeuvre qui avait inspiré le titre de cette exposition. Ca tombe bien, j'aime bien les auteurs russes et ça fait plusieurs mois que je me régale avec Tolstoï et Tchekhov.

 

Crime et châtiment mérite son statut de grand classique et de chef d'oeuvre. Sur une trame assez simple (un étudiant russe à Saint-Pétersbourg en quête de réponses se prépare à tuer sa logeuse, et un concours de circonstances transforme l'acte en crime presque parfait, mais c'était sans compter sans ce qu'on pourrait appeler la conscience de notre héros), une exploration approfondie et d'une acuité remarquable de l'âme humaine nous interroge sur ce qu'il y a de plus essentiel:  l'être humain est-il capable d'un meurtre quasi-gratuit, ou au contraire est-il condamné à se faire prendre ? Les arguments en présence sont tour à tour politiques, philosophiques, religieux, médico-psychologiques... De part et d'autre de la loi, des esprits d'une grande intelligence s'affrontent. La transgression est-elle une norme relative ou une "ligne de partage des eaux" devant un Absolu ?

 

Certains des dialogues sont absolument fascinants, et mériteraient de longues heures d'études. Les 600 pages et les compléments de cette édition Folio (notamment Le journal de Raskolnikov, esquisse du roman sous forme de journal à la première personne par le héros) passent donc très vite. Bien sûr, il faut un minimum d'efforts pour s'y retrouver dans les patronymes russes (entre les prénoms, les prénoms des parents, les noms de famille et les diminutifs, il faut se concentrer), mais la liste des personnages est relativement courte.

 

A nouveau bluffé par le talent de ces écrivains !

 


Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories