Rechercher

Archives

8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 10:36

9782020063180.jpg

 

D'abord, bonne année 2011 à vous tous, lectrices et lecteurs réguliers ou non de mon blog ! Période pré-partiels oblige, l'item "mettre à jour le blog" est devancé par nombre d'autres. Normalement, ce premier semestre, exam' compris, prend fin dans huit jours. Donc très vite !

 

Justement, pour le cours d'Histoire du christianisme ancien et Patristique (la Patristique, c'est la matière qui concerne ce qu'on appelle les Pères de l'Eglise), on devait lire les Confessions de Saint Augustin. Ca nécessite un certain investissement en terme de temps, mais vue la notoriété (et l'impact) de l'ouvrage, c'est tout bénéfice en terme de culture générale, et probablement d'autres choses encore.

 

Les Confessions de Saint Augustin, vous en avez probablement entendu parler. Mais guère plus, comme moi il y a peu encore. Saint Augustin est né en 354 et mort en 430 dans l'actuelle Algérie, après un séjour à Rome puis Milan. Déjà, les dates sont remarquables: plus de quinze siècles nous séparent ! Depuis quelques mois, avec les cours et -malheureusement- l'actualité, je prends conscience de l'ancrage méditerranéen du christianisme; Augustin d'Hippone est donc, comme je l'indiquais, originaire de ce que nous appellons aujourd'hui l'Algérie. Le temps a passé... Autre distance, plus fréquemment rencontrée dans ce que je lis, celle de la langue. Ici, la version originale est... en latin ! Le professeur nous avait - avec insistance - recommandé la traduction de Louis de Mondadon, pour la beauté de la langue, même si elle date un peu, que les traductions plus récentes. J'ai suivi son conseil, avec quelques regrets parfois, car croiser des termes tels que "oncques", "quellement", et j'en passe un certain nombre, cela surprend et réduit un peu la lisibilité.

 

La principale difficulté pour entrer dans le texte est son style, inédit lors de sa rédaction (en 397-398), et que personnellement je découvrais. L'auteur, Augustin donc, couche sur le papier son "dialogue" avec Dieu et raconte la première partie de sa vie. Dialogue ou monologue ? Difficile à dire. L'auteur/narrateur tutoie. Il s'adresse à Dieu, et le lecteur doit donc s'habituer à lire sur 400 pages des "tu" qui s'adressent à un Dieu silencieux (sur le papier s'entend). Malgré son éducation (et même l'un de ses métiers), le talent rhétorique d'Augustin ne m'a pas sauté aux yeux (attention litote !). Aucune idée d'où ses pensées vont aboutir quand on commence un "Livre" et donc l'ensemble des Confessions. Cela entretient le suspense, assurément. Car notre enseignant puis ecclésiastique propose un cheminement mêlant philosophie, théologie, et éléments biographiques.

 

Pour résumer les éléments biographiques, Augustin narre son enfance, les études où il faisait les quatre cent coups (comme le disait le prof qui animait la tranche horaire "latin" quand j'étais au collège, nihil novis sub sole - rien de nouveau sous le soleil !), ses amours pas exemplaires du tout, sa conversion à la philosophie manichéenne, son départ pour Rome puis Milan, son cheminement vers le christianisme jusqu'à sa conversion (Livre VIII sur XIII), la mort de sa mère et son retour en Afrique.

 

Côté philosophique/théologique, les Livres des Confessions abordent les questions de l'origine du mal, de la mort, de la recherche de la Vérité, de la substance et de Dieu, de l'éternité de Dieu et du dépérissement de ce qui n'est pas divin, de son pouvoir créateur, du vrai bonheur, de l'âme... On a même un peu de théologie pratique et de dogmatique avec les questions de chasteté et de célibat des prêtres, ou encore de l'utilisation du chant à l'église !

 

J'ai été très soulagé (mais cela est aussi dû à mon planning de révisions) d'arriver au bout des Confessions. L'universalité de l'ouvrage est flagrante: que ce soit par sa vie ou ses interrogations, Augustin est d'une proximité troublante. Je ne sais pas encore vraiment dans quelle mesure, mais je suis sûr que cette lecture sera utile/fructueuse !

 


 

Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories