Rechercher

Archives

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 20:48

1389770776

 

OK, c'est aux éditions Pocket, et les pages sont au format poche. Mais 1024 pages, quoi qu'on fasse, ça n'est pas très pratique à transporter ! Pour une fois, je n'aurais pas été fâché d'avoir le texte en deux tomes. Le récit étant décomposé en plusieurs "livres", cela pouvait donc s'envisager... à moins, bien entendu, de donner l'impression de deux parties égales, équilibrées, ce qui n'est pas un des effets recherchés par l'auteur. Les amateurs de science-fiction savent que Kim Stanley Robinson est connu pour sa trilogie martienne, que je n'ai pas lu pour le moment...

 

Ma dernière uchronie date déjà (automne 2008 me semble-t-il) alors que le style est particulièrement "vendeur". Dans Chroniques des années noires, le "et si" est le suivant: "et si, au début du Moyen-Âge, la population européenne avait été complètement décimée par la peste, laissant les autres civilisations évoluer sans l'Occident chrétien ?" Pas mal, non ?

 

Alors forcément, il faut un dispositif adapté pour bien traiter cette piste. D'abord, 1000 pages. Ensuite, imaginer une poignée de trois personnages aux destins liés et se réincarnant, plus ou moins ensemble, dans les différents ensembles civilisationnels et ce, pendant plusieurs siècles. Enfin, arriver à penser radicalement différent tout en laissant des repères tant documentaires qu'intuitifs au lecteur: quelques exemples parmi plein d'autres: un emballement scientifique s'apparentant à la Renaissance/aux Lumières, une "Longue Guerre" notamment suscitée par des "réparations" humiliantes, une "Ligue de l'Agence de Tous les Peuples pour l'Harmonie avec la Nature" mi-ONU mi-ONU environnementale, une course à la bombe atomique, des théories de relations internationales d'affrontements entre les civilisations, les tressaillements du féminisme... Oui, ça rappelle beaucoup de choses... peut-être même trop, j'aurais préféré plus de "déraillements" par rapport à un itinéraire qui semble bien inéluctable ! J'ai même eu du mal pour les dernières 200 pages du livre: manque de rebondissements et/ou d'enjeux, les aventures des héros tournent un peu en rond. D'autres passages m'avaient au contraire captivé.

 

Du coup, impression un peu mitigée en refermant ces Chroniques des années noires, titre d'ailleurs très mal traduit. Impression plus positive que négative, mais pas franchement enthousiaste !

 


 

 

Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories