Rechercher

Archives

24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 19:56

Mardi 24
Paris 6, MK2 Odéon

NOS AMIS LES TERRIENS
De B. Werber (France, 2006)


Mon appréciation: 14/20
Rien de tel qu'un ciné pour se changer les idées, ne plus penser "Sarko ? Ségo ? blanc ?" pendant quelques instants. J'ai dévoré probablement une dizaine de fois le cycle des "Fourmis" et je consulte régulièrement la page de Bernard Werber. Alors au cinéma, qu'est-ce que ça donne ? Télérama est muet sur le film, sans que je sache pourquoi. De même, moins de 10 salles le projettent à Paris alors que c'est sa première semaine.

Comme d'habitude chez lui, le scénario suit deux univers qui se croisent. Des "extra-terrestres" observent des humains en captivité et en "milieu naturel". Deux idées ressortent: les humains ne souhaiteraient pas qu'on les traite comme eux traitent les animaux (on a presque envie de devenir végétarien après le film), et les humains sont des êtres sociaux comme les autres (cette fameuse règle qui veut que sur six individus en huis clos, un devienne dominant, trois serviteurs, un indépendant, et un souffre-douleur... je n'ai plus le nom du scientifique qui a fait le premier cette expérience mais...). Comme vous le voyez, des scoops ! Outre les sensations diffuses de malaise pour les "humains en captivité" (avec une mise en scène proche de celle de Dogville, de L. von Trier), les parties "en milieu naturel" ne sont pas très convaincantes. Conclusion: Bernard Werber, c'est mieux en bouquin que sur grand écran.

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Nathalie 25/04/2007 23:38

C'est toujours bon à savoir, comme ça je ne regretterais pas de ne pas pouvoir voir ce film.

Sinon, toi qui as la chance d'être sur Paris, tu peux aller voir "Le vieux jardin", d'IM Sang-soo (un sud-coréen, comme tu l'as deviné ^^) et me dire ce que tu en penses, vu que je ne sais pas si je vais trouver le moyen de le voir à temps (il ne passe pas à Poitiers, évidemement ... peut-être dans quelques mois mais je ne le sais pas encore).

Allez, bonne nuit et garde confiance pour tout ce qui est politique (après tout, on ne peut pas savoir à l'avance ce qu'il en sera vraiment, il faut mieux garder espoir plutôt que se dire que tout est fini ... il y a des situations politiques bien pires ailleurs dans le monde après tout... En gros, ce n'est pas en étant fataliste que les choses vont s'arranger ! ;) )

En Savoir Plus

Catégories