Rechercher

Archives

14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 22:40

Dimanche 14 janvier
Paris 19, MK2 Quai de Seine

12H08 A L'EST DE BUCAREST
De Corneliu Porumboiu (Roumanie, 2006)


Mon appréciation: 16/20

Couleurs ternes voire glauques, rues défoncées (pas du tout glamour, ce qui explique le désintérêt des Roumains pour le film, à en croire Télérama), le film n'a pas vocation à attirer les foules dans ce nouvel Etat membre de l'Union européenne. La première moitié, avec ces tonalités sombres et son scénario lent, est un peu longue. Mais une fois l'émission "préparée", le tournage commence et on se régale !

"Nous manifestions avant que Ceaucescu ne fuit" martelle un professeur aviné. "Faux !" rétorquent les téléespectateurs. Le présentateur, qui se demandait comment la petite ville avait vécu la "révolution du 22 décembre 1989" se transforme en inspecteur tenace, cherchant la vérité sur un événement apparemment plus télévisé que militant. Déjà, les invités prévus à l'origine lui ont fait faux bond. Alors il a dû se rabattre sur deux enseignants de la ville.

En Roumanie comme dans le reste de l'Europe post-soviétique, les périodes troublées suivant la chute du régime n'étaient pas propices au travail de mémoire et à la "décomposition" des biographies annoncées par chacun. Le faire maintenant, avec une sacrée dose d'humour, c'est le pari -réussi- de ce film. Le mot de la fin, c'est celui de l'autre invité de l'émission, l'instituteur retraité qui a vu passé toute la ville sur les bancs de sa classe: "on fait les révolutions que l'on peut, chacun à sa manière".

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories