Rechercher

Archives

30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 22:22

Samedi 30 septembre
Paris 20, MK2 Gambetta

INDIGENES

De R. Bouchareb (France, 2006)



Mon appréciation: 16/20
Il est rare que j'aille à une séance où la salle est presque pleine, où le film est applaudi à la fin, et où l'intolérable de la situation me fasse couler quelques larmes. J'ai honte. Honte que les générations précédentes de Français, dont j'hérite malgré moi, ne se soient pas insurgées contre de tels traitements. Pour rappel, mais je pense que le film va être le phénomène de l'automne, il s'agit de cette chair à canon arrachée des colonies de notre "patrie" pour combattre pour notre liberté, et dont les pensions ont ensuite été "gelées" pendant des décennies. Le film ressemble un peu à "Band of Brothers", avec les différentes étapes de la reconquête, des moyens pour faire des scènes de guerre spectaculaires, des interprètes méritant en effet la Palme collective qu'ils ont eu... Mais ce ne sera pas un chef-d'oeuvre du cinéma.

Côté politique, en revanche, Indigènes est une réussite. En effet, il y a quelques jours, en fait à la veille de la sortie du film, cette injustice typique de la France, indigne des valeurs qu'elle promeut, a fait l'objet d'une atténuation par Jacques Chirac (cf. Les pensions des anciens combattants des colonies devraient être revalorisées | LE MONDE | 25 septembre 2006). Bien sûr, en soixante ans, il y a moins d'anciens combattants, donc il est envisageable de reconnaître leur valeur. Je me demande pourquoi Chirac n'a pas attendu dix ans de plus (ça fait déjà plus de dix ans qu'il est Président), on aurait fait encore plus d'économies. Et puis l'humiliation, c'est tellement banal... Merci M. Bouchareb d'avoir fait ce film maintenant et pas en 2020. Dreyfus, il y a cent ans, était réhabilité après douze ans d'une autre infamie de la République... De pire en pire ?

Les horreurs de la politique étrangère française depuis les débuts de la République (avant ce n'était pas forcément mieux, mais la France n'avait aucune arrogance concernant sa supériorité sur des questions comme la démocratie, les droits humains, et notre "devise" de liberté, égalité, fraternité) continuent à me révolter, et à l'image de plusieurs générations d'Allemands portant sur leur conscience un sentiment de "responsabilité collective" après la seconde guerre mondiale, j'éprouve une colère immense à l'idée que la politique étrangère échappe toujours au citoyen et ne soit jamais un des enjeux électoraux. La question insoluble de l'immigration, le sous-développement dans les ex-colonies, sont de la responsabilité des dirigeants des différentes époques et donc des Français qui leur ont confié ces postes. Ma question, toujours la même depuis plusieurs mois (cf. ces posts depuis mai ici, ici, et ) est: nos candidats pour 2007 prévoient-ils de faire mieux que leurs prédécesseurs ? Si oui, je vous en prie, donnez des noms, je n'en vois pas pour le moment.

Allez aussi lire ce post sur le blog de La Vita Nuda, qui a lu l'Express qui titrait "Faut-il avoir honte d'être Français ?", comme par hasard également à quelques jours de la sortie du film. Ca dit aussi très bien ce que je pense...

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Badtz 02/10/2006 15:29

Et ben... les fonds pour lister les erreurs de notre ami Chirac, ça va pas arranger le déficit et la dette tout ça :)

davveld 02/10/2006 17:32



Bah oui mais c'est bien connu aussi, quand on aime, on ne compte pas... (euh...).



LaVitaNuda 02/10/2006 10:12

Pas grand chose de plus à ajouter à ton post.
Mais en tout cas, merci pour le lien.

Badtz 01/10/2006 09:51

Notons bien que notre cher (très cher) président Chirac a déclaré qu'un pays se grandit à chaque fois qu'il reconnait ses erreurs passées... Il parlait bien sûr de la Turquie.

Quand j'entend ça, je me dis que la France a la capacité de devnir un très très grand pays...

davveld 01/10/2006 21:56



Un immense pays...
Il va d'ailleurs nous y aider, pas dans la reconnaissance, mais dans les "erreurs": quand il ne sera (enfin) plus là, il faudra penser à mettre des fonds pour dresser une liste exhaustive des
erreurs de Chirac en tant que Président et donc représentant de la  France. Car il y aura du boulot. Et comme tu dis, un sacré potentiel en terme de "grandeur" de la France.



En Savoir Plus

Catégories