Rechercher

Archives

12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 23:49


Hier soir, au Comptoir des Mots, l'OuLiPo était venu avec des exemplaires de La Bibliothèque Oulipienne, des petits livrets d'une trentaine de pages tirés généralement à 150 exemplaires. Ces livrets sont numérotés et rassemblés, au bout de quelques années, dans des ouvrages plus importants (le dernier paru en janvier reprend des livrets de 1997 et 1998).

Je me suis procuré quelques numéros de la Bibliothèque Oulipienne. 30 pages, ça se lit très vite. Dont acte.

Le numéro 154 (décembre 2006) reprend les Exercices de Style de Raymond Queneau (un texte étudié et joué quand j'étais en CE2 ou CM2 - je me souviens avoir lu le texte du receveur dans la version "théâtre"). Petite modification néanmoins, l'histoire n'est pas racontée avec des champs lexicaux variés, mais en changeant le lieu. Exemple: que se serait-il passé "chez le dentiste", "dans une piscine", "à un concours de pêche" ? Dans toutes les situations, le narrateur croise un homme au long cou malpoli et impatient, avant de le recroiser alors que l'homme parle d'un bouton (ou d'un objet sonnant comme bouton). C'est compliqué à expliquer (quoique...), ça semble facile à la lecture... C'est donc que François Caradec est était très fort !

36. Au bord de la mer

Un groupe de baigneurs et de baigneuses s'avance timidement vers la mer. Un grand dépendeur d'andouilles pousse de petits cris en mettant le pied dans l'eau froide et sautille sur place en bousculant une grosse dame qui proteste. Il lui colle discrètement un coup de coude dans l'estomac. Puis voyant une belle vague qui déferle, il s'y précipite.

Le soir même, je le revois au bar de l'Hôtel des Dunes; il discute avec un maître-nageur qui lui conseille de coudre un bouton sur le devant de son slip de bain; ça ne sert à rien, mais ça attire l'oeil des baigneuses.


Et, évidemment...

25. Dans une librairie

C'est une librairie d'apparence sympathique, mais aujourd'hui elle est envahie par une foule de curieux qui viennent regarder de près l'auteur, "vu à la télé", qui participe à une séance de signature. Une petite queue s'est formée devant la table où officie le romancier à la mode. Un amateur d'autographes se plaint qu'on lui écrase les pieds. Mais il s'aperçoit soudain que c'est son tour et il se rue sur l'auteur médusé en lui demandant de signer sans mettre de nom, c'est pour offrir à une amie, mais il ne sait pas encore laquelle.

Je le revois une heure plus tard dans un train de banlieue; il montre fièrement à son voisin l'exemplaire qu'il vient de se faire dédicacer du dernier roman de Jules Machin, Le Bouton.

 

;)

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories