Rechercher

Archives

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 02:11

Mardi soir. Un peu énervé car avec des prolongations au boulot, j'arrive un peu tard par rapport à ce qu'il faudrait (5 mn de retard... mais comme j'ai une place "non numérotée", ce sont les premiers arrivés les mieux installés). Le Grand Rex, j'avais vu de l'orchestre, premier rang. Ce soir, c'était du troisième rang avant la fin du balcon, à plus de dix mètres au-dessus de la scène. Le Grand Rex est "grand" (!), c'est une belle salle, mais quand le concert est programmé tôt, ben on ne voit rien de la première partie, car il y a des centaines de gens qui arrivent devant, dans des contre-jours évoquant, si on veut être gentils, les silhouettes des génériques des films de James Bond. Une chanteuse dont je ne saisis évidemment pas le nom (et qui aurait sorti un album le 13 octobre dernier, ce qui est un indice mais ne m'a pas encore suffi sur Internet pour trouver le nom) interprète quelques chansons sympas, style La Grande Sophie en moins rock.


21h. L'Orchestre des Mariages et Enterrements (2 chanteuses, 5 chanteurs, un quatuor à cordes, un quintette à vents et un percussionniste) précède de peu Goran Bregovic. En quelques minutes, c'est la folie.


Il y a ces interludes doux, aux cordes, typiquement centraleuropéens (Bartok, Ligeti ne sont pas loin).

Il y a ces voix de femmes, ces polyphonies presque bulgares, qui m'ont toujours bouleversé par les émotions qu'elles portent.

Il y a ce choeur d'hommes, avec des chants religieux, très liturgie orthodoxe, l'une des plus belles. Ténors et basses solennels et profonds, magnifiques.

Il y a ces cuivres, façon tzigane, façon cirque, peu importe, surtout très festifs.

On alterne une salle debout qui danse avec un bonheur évident, et une salle concentrée et attentive.

On passe des quasi-cantiques aux musiques du Temps des Gitans et autres films, des marches funèbres (où "la vie continue" malgré tout) aux condensés d'opéras (des morceaux de 8-10 mn avec plusieurs thèmes, d'une très grande richesse dans un intervalle de temps si court).

Conquis. Goran Bregovic et son orchestre sont tout simplement géniaux. Je pensais le savoir. J'étais loin du compte !


 


En savoir plus
Mon avis sur l'album Kayah & Bregovic
Goran Bregovic sur Wikipedia

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Victor 30/01/2009 01:01

Re-moi,me suis completement trompé dans les dates. J'y etais bien mercredi 28/01, mais c'etait un groupe de rock en 1ere partie...Zaza c'est mardi.

davveld 09/02/2009 23:29



Nous sommes d'accord !



Victor 30/01/2009 00:46

Salut,juste pour info, la premiere info etait de Zaza Fournier.J'ai assisté au concert de Goran Bregovic le lendemain (jeudi). Excellent concert et superbe premiere partie, d'un groupe francais rock...dont je n'ai pu saisir le nom...

davveld 09/02/2009 23:29



Merci pour la précision !



Laurent B. 28/01/2009 15:52

Je me permets de moderer votre critique :en effet, le spectacle était tres bien ficelé, alternant les moments de frénesie et les passages plus melancoliquesMais outre des moments de pure communion, la plupart des morceaux festifs me semblent se ressembler.Il est d'ailleurs frappant de constater que les spectateurs de ce type de spectacle semblent avoir besoin de boum-boum plus proche de la techno que de melodiec'est la seule chose que je regrette, bien que j'ai beaucoup dansé egalementps : pourquoi le rex ne branche t'il pas les enceintes situées au balcon haut ?

davveld 28/01/2009 18:24



Bien d'accord, il y a eu plusieurs moments où tout le monde dansait mais on n'entendait plus les musiciens. Le tout est de savoir si ça dépendait seulement de la sono, seulement du public, ou un
peu des deux... ;)



En Savoir Plus

Catégories