Rechercher

Archives

21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 23:57

Mercredi 21 janvier
Paris 20, MK2 Gambetta

LES NOCES REBELLES
De Sam Mendes (USA, 2009)


Mon appréciation: 7/10

Cat Power en bande-annonce, c'est un argument en soi. Marrant, parce que je pense avoir vu la bande annonce avant de la chercher pour illustrer ce billet, mais je ne me souvenais pas de la musique qui l'accompagnait...

Il va me falloir quelques cours, je commence à ne plus distinguer Nicole Kidman, Scarlett Johansson et Kate Winslet, quand toutes passent en "blond". Quand on parle "uniformisation"...

Bien sûr, Leonardo et Kate, ça a un air de déjà-vu. Dont l'analyse est approfondie par le critique de Télérama (vu que leur couple mythique dans Titanic - plus gros succès cinéma mondial à ce jour - est à la fois dans l'imaginaire collectif, et qu'il y a des promesses de jeunesse dans les deux). Pas une mauvaise idée, même si la scène de ménage sur le bord de la route 12, dans les premières minutes, m'a semblé sonné faux.

Heureusement, le reste est bien plus convaincant ! Dans l'Amérique des années 50, un couple se forme, sur un malentendu. Lui n'aime pas trop son job mais n'est pas vraiment prêt à quitter son confort relatif pour une vie d'aventures. Elle s'attendait à épouser un homme exceptionnel, pas comme les autres, intéressant. Entre sa vie de femme (mère de deux enfants) au foyer dans une banlieue d'un "vide désespérant" (on est à des années-lumières de Desperate Housewives), rêvant de tout quitter pour repartir à zéro, par exemple de Paris, et la vie doucement hypocrite de Monsieur, commercial et franchement goujat, le fossé se creuse.
Pression sociale, "mûrissement"/évanouissement des rêves de jeunesse, etc... Des thèmes universels, traités avec une grande justesse - à en croire le critique de Télérama, c'est le roman qui a servi de base au film qui est "responsable" de cette histoire - et efficacité (les trois accords obsédants mais discrets au piano, la photographie académique...)

Un vrai drame, un regard sans illusion sur nos sociétés, un film finement ciselé... ne manquait qu'un indéfinissable "petit quelque chose" pour passer dans la catégorie des films vivement recommandés. Il s'arrêtera aux "recommandés".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Zibeline 07/02/2009 12:59

Assez déçu par ce film, je m'attendais à autre chose, par contre les acteurs jouent très bien.

davveld 09/02/2009 23:37



Ca dépend en effet ce qu'on attend... Tu t'attendais à quoi ?

A l'exception de la scène de ménage sur la route, je souscris au coup de chapeau pour les acteurs.



En Savoir Plus

Catégories