Rechercher

Archives

30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 23:28


Sophie dispose par son boulot d'un catalogue de tarifs réduits pour des dizaines de spectacles sur Paris... On en avait parlé, on l'a fait. Cette semaine on s'est décidé pour aller voir Orphée et Eurydice, l'un des mythes les plus célèbres en opéra, au Théâtre Mouffetard. J'avais encore en tête les images parlant de cette oeuvre dans un livre que j'ai dû lire au moins 50 fois dans ma jeunesse, l'histoire de la musique en bande dessinée. Un tel "classique", dont j'avais donc entendu parler depuis tout petit, voilà un beau programme de dimanche après-midi.

 

L'opéra n'est pas une "grosse" production. Côté instrumental, un piano (droit, au théâtre Mouffetard, sûrement du fait de la taille réduite de la scène). Côté mise en scène également, où les accessoires sont ingénieusement polyvalents. Comme dans les opéras (!), il faut parfois cinq minutes pour faire passer une idée (le ciné et la télé ont bien changé nos habitudes), et comme le "scénario" n'est pas une série de rebondissements (il y en a, mais pas quinze), l'histoire est vite résumée. Mais elle est efficace. Enfin, côté chants, c'était très bien (un démarrage un peu fragile pour le personnage d'Eurydice me semble-t-il, mais le doute s'est vite dissipé).

 

Je n'ai donc pas été déçu, à la fois par la partition de Gluck (un contemporain du grand Mozart, pour ceux qui ne connaissent pas), l'histoire, la mise en scène et l'interprétation. Ca donne envie de s'intéresser de plus près à ces programmes de spectacles, vous ne trouvez pas ?

 


Pour en savoir plus:

Le compositeur, Christoph Willibald Gluck, sur Wikipedia

L'opéra, sur Wikipedia (j'y apprends que nous avons eu la version dite "de Vienne")

Le site officiel du théâtre avec la page du spectacle

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Musique
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories