Rechercher

Archives

3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 00:04


"Science-fiction" pour J'ai Lu, l'éditeur, et pour ma librairie. Uchronie ? Plus probablement. Ecrit en 2006, le roman se déroule autour de l'an 2000. Gorbatchev a réussi la Perestroïka et la Glasnost, et l'Union soviétique s'est démocratisée, s'imposant face à des Etats-Unis dirigés par un certain "Petit Buisson" très mal élu et en passe d'être remplacé par les démocrates, ou plutôt "une" démocrate. La Californie fait sécession des Etats-Unis. Voilà pour le contexte du roman; cela donne le ton, loufoque, d'un bout à l'autre.

Le pitch ? Les Martiens existent et ont été contactés par les Soviétiques. Les "Little Green Men" (tiens, ça donne LGM) envoient un ambassadeur sur Terre. Un agent secret français est chargé de le retrouver après ce qui ressemble à un kidnapping, et de le protéger de toutes les convoitises. On voyage du plateau du Larzac à la capitale martienne en passant par les steppes de Sibérie et une métropole de San Francisco en pleine apocalypse nucléaire (oui, le "Petit Buisson" a la gachette facile). On navigue dans des citations et paroles de chansons détournées, de De Gaulle à Bénabar en passant par Portishead, David Bowie, Patricia Kaas, Gilbert Bécaud, Noir Désir ou Coluche.

Délirant donc. J'ai beaucoup aimé. Mais à lire avant péremption annoncée, car les références sont très datées années 2004-2006 (style Bush Jr et Hillary)...

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories