Rechercher

Archives

12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 21:41


Un livre pas comme les autres, écrivais-je la semaine dernière. Je confirme, après en avoir lu les dernières pages ce soir.

C'est un roman. Ou plusieurs, on ne sait pas trop. Un système de poupées gigognes, chaque chapitre est un nouveau début. De quoi parle(nt)-il(s) ? De livres, d'un Lecteur, d'une Lectrice, de personnages qui gravitent autour de l'écrit: libraires, universitaires, écrivains, éditeurs, lecteurs, censeurs... Une histoire sur la soif de lire.

Si par une nuit d'hiver un voyageur, c'est une analyse formidable de la littérature, et plus précisément du roman. La lecture, un plaisir solitaire (!), mais -et ce livre en est la plus brillante illustration que je connaisse- aussi et surtout une série d'expériences collectives, un vrai fait social.

Difficile d'en dire plus, franchement. C'est très bien écrit, mais c'est surtout atypique, une relation personnelle qui se noue entre l'auteur, ses personnages, ses lecteurs... Frappant car on (en tant que lecteur) se sent percé à vif, et pourtant il doit s'agir de relations universelles entre l'objet livre et le lectorat...

A découvrir !

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Mélie 13/09/2008 10:48

Je savais, que j'aurais dû prendre le temps de le lire...

davveld 13/09/2008 16:27



Ah, le ticket de métro à ton nom n'était pas "oublié" par hasard... Et je te confirme (c'est rare que je retourne le couteau dans la plaie, mais là), oui, tu aurais dû... Mais il n'est jamais
trop tard !



En Savoir Plus

Catégories