Rechercher

Archives

19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 22:23

La veille...

Tout a commencé à la Porte Maillot, où, sans se connaître, plusieurs des invités français se retrouvent... L'habit ne fait pas le moine, mais le look fait le journaliste ! Direction Beauvais pour prendre l'avion. Vol sans histoire et quand on se pose à Katowice, l'efficacité de l'organisation est déjà bien perceptible.

Arrivée à l'hôtel Relax, où sont hébergés la trentaine de Français invités. Le temps de se poser, et de profiter de la terrasse (et de reprendre conscience du prix ridicule de la pinte de Zywiec, l'une de mes bières préférées), et voici que le couple nous propose de goûter un gâteau silésien (dont le nom m'échappe...). Quelques explications sur le déroulement du lendemain suivent, histoire qu'on ne jette pas nos flûtes de champagne alors que seuls les mariés doivent le faire, par exemple.


Le beau temps (qui ne persistera pas tout le long du séjour) encourage à l'organisation (pour le coup un peu improvisée) d'une mini-soirée d'enterrement de vie de jeune garçon. Déguisement, affolement d'une vache, inquiétude des habitants de la bourgade (vous pensez, une bande de jeunes étrangers qui déambulent bruyamment à la tombée de la nuit), et nous voici sur le Rynek (la place centrale dans les villes polonaises). Nous créons l'événement, les quelques midinettes polonaises qui avaient décidé de traîner sur place plutôt que de regarder la télé n'ont pas été déçues, puisqu'elles ont été invitées à pousser la chansonette (en fait Hervé a dû chanter la Marseillaise, elles l'hymne polonais, et ensuite on a chanté de concert et en bilinguisme Frère Jacques, en brandissant des drapeaux).


Mais tout cela nous fait arriver trop tard (23h dans les villages, c'est normal) pour se faire servir à la pizzeria. Direction un autre bar où nous attendent d'immondes zapiekanki (bez ketchupu, prosze) mais de bonnes bières (ça fera un litre en une soirée, comme si de rien n'était... c'est ça la Pologne !). Retour tranquille à l'hôtel... Il faut prendre des forces !

Le début du premier jour...

13h, tout le monde doit être prêt dans la cour de l'hôtel. Les demoiselles d'honneur doivent venir chercher le marié, pour l'accompagner chez les parents de Kasia. La limousine a un peu de mal à manoeuvrer avec la voiture des musiciens en chemises presqu'hawaïennes... mais tout arrive ! Après les salutations d'usage, tout le monde embarque. Hervé dans la limousine avec témoins et demoiselles d'honneur, et nous dans un bus qui nous accompagnera pendant deux jours. L'occasion de profiter d'un autoradio à la programmation très vintage, et de faire des photos de mafioso...




Prochain épisode: Chez les parents de Kasia et à l'église

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Vacances, voyages
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories