Rechercher

Archives

21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 23:39

EDIT du 23/01 en orange, avec les photos.

Bon. Par où commencer ? Ce qui n'est pas négatif, d'abord. Par rapport au concert du Grand Rex, la moyenne d'âge était bien plus jeune (sûrement autour de 20-25 ans dans les premiers rangs au Bataclan, contre 30-35 au Grand Rex), et les tickets étaient épuisés il y a plusieurs jours. Nul doute que The Greatest, son avant-dernier album (le dernier est sorti aujourd'hui), y a contribué ! Sans compter que plusieurs des titres ont été repris dans plusieurs films (Le Coeur des hommes 2, mais aussi l'excellent My Blueberry Nights).

Alors. La première partie. C'est vrai qu'au dernier concert auquel j'avais assisté, j'avais même fait un billet rien que sur cette première partie, où le mariage voix + guitare (comme d'ailleurs au précédent concert de Cat Power) était plus qu'efficace. Pour cette fois, je ne vous donnerai pas le nom du groupe. D'abord parce que je l'ai oublié, et aussi parce que je ne vais pas le chercher, vu que je n'ai pas aimé. Du tout. Un grand dadais londonien, une chanteuse française mal fagotée (je critique rarement sur le physique, mais là je suis désolé, ça fait partie des circonstances aggravantes), et apparemment une grande perche sur patins à roulettes, qui n'aura pas le temps de faire quoi que ce soit. Dix minutes très électro, du genre de ce qu'on attendrait en boîte (mais pas à un concert de Cat Power). Puis plantage de l'ordi, pendant plus de 15 mn. La chanteuse qui ne sait pas chanter n'arrive pas à combler le vide. Les huées commencent. Après ce très long quart d'heure, l'ordinateur semble re-fonctionner, ce qui nous permet de subir les enregistrements de l'escogriffe d'outre-Manche (personnellement, écouter des thèmes à 95% préenregistrés à un concert, je n'aime pas). Mais la salle est maintenant franchement hostile, et tout le groupe se barre en plein milieu d'un titre (l'ordinateur tournera encore 2-3 minutes). L'informatique est cruelle dans le sens où quand on ne dépend qu'elle, son absence entraîne des catastrophes.

100B6270.JPG
Ensuite il faut attendre 40 mn que ça reprenne, alors que tout est disposé sur scène en 10 mn. Bon, Cat Power est capricieuse, ça peut se comprendre. Grand "'aaaah" de soulagement dans l'assistance, ça ne fait que 1h40 qu'on attend. Ca allait s'arranger, pensait-on. Mais non. Au Bataclan, même si (ou parce que ?) on est au troisième rang, on n'entend rien. Ou plutôt du bruit, des basses suramplifiées (ce qui était déjà le cas pour la première partie, mais une meilleure sono n'aurait sûrement pas sauvé la chose), mais pas la voix de la chanteuse. Certes Cat Power chantait dans un répertoire plus rock qu'il y a un an et demi, mais ce n'est pas une raison.

100B6572.JPG
A à peine un mètre de la scène donc, Cat Power n'est qu'une ombre. Oui, parce qu'apparemment ils avaient oublié l'éclairagiste, ou plutôt c'était un incompétent. Cat Power, pourtant capricieuse donc et se réfugiant volontiers derrière sa frange ou dans les coins sombres de la scène, pouvait se cacher partout. Elle a même dû, au milieu d'un chant, demander pendant 2-3 mn un changement de lumières, en s'adressant au public pour avoir les mots en français. 2-3 mn pour avoir quelques lumières sur scène. Vous vous rendez compte ?

100B6611.JPG
Cat Power, je suis fan, d'habitude. Surtout des titres de You are free et The Greatest. The Greatest, avec les musiciens de Memphis, c'est un régal. Ce soir, c'était surtout des reprises de tubes du rock (ce qui est dans son nouvel album, apparemment), et je suis un peu déconcerté. Comme en plus on l'entend très mal, c'est difficile d'apprécier le timbre de sa voix. Les musiciens font leur boulot mais sans plus, très nonchalants (pour ne pas dire qu'ils semblent s'ennuyer), sauf le gars au clavier, par moments. Au lieu de porter la voix de la chanteuse (comme pour le Memphis Rythm Band au Grand Rex), la sono des instruments couvre la chanson. Bref, musicalement, c'est sûrement mieux en album qu'en live dans des conditions pareilles.

100B6621.JPG
Après à peine 1 heure sur scène, 10 mn d'applaudissements nourris n'y font rien. Il n'y aura pas de bis. Ce qui aurait peut-être permis d'entendre juste Cat (éventuellement à la guitare) et d'atténuer la frustration. Cat Power ne revient même pas saluer sur scène.

100B6822.JPG
Les responsabilités sont sûrement partagées. Qui a choisi cette première partie ridicule ? Pourquoi n'y avait-il pas de responsables compétents pour le son et la lumière ? Ce qui est sûr, c'est que j'ai maintenant un a priori négatif sur le Bataclan, plutôt proche de chez moi (ce qui constitue dans l'absolu un plus, pourtant). Sortir d'un concert frustré et en colère, ça ne m'était jamais arrivé. Maintenant, oui.

100_6970.JPG
100B7100.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Musique
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories