Rechercher

Archives

26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 23:30

Mercredi 26
Paris 20, MK2 Gambetta

REGARDE-MOI
De A. Estrougo (France, 2007)

Gaff630092.jpg


Mon appréciation: 17/20

Un film sur les relations et les amours tumultueuses des ados de banlieue, ce n'est pas nouveau. Il y a eu le très bavard "L'esquive", et plus récemment, dans un registre moins "cité", "Naissance des pieuvres" (lui aussi très bien réalisé). Dans "Regarde-moi", la violence est bien entendu verbale (comme les deux films mentionnés) mais aussi physique.

Télérama parle d'une "maîtrise parfois étourdissante", en rappellant que  la réalisatrice est âgée "seulement" de 23 ans. Alors pour sortir de notre habitude idiote et française d'opposer jeunesse et très bon travail, je renchéris.  Suivre de près ses personnages peut se faire sans caméra à l'épaule. J'ai été particulièrement frappé et impressionné par la justesse des cadrages, des lumières, bref de tout ce qui fait qu'on peut se concentrer sur le scénario, les personnages, leurs paroles et leurs non-dits.

Des ghettos entre filles et garçons (où l'apparence compte, mais pas seulement), des ghettos que l'on veut quitter (en suscitant l'admiration de la cité, ou sans intéresser des parents à la dérive), des barrières de couleurs, des barrières de lieux... C'est savamment exprimé. Sans angélisme, sans moralisme. Vraiment impressionnant, disais-je. Alors bravo !

La chanson du générique final est signée Akhenaton.  Ce qui me permet de rebondir sur une des bandes-annonces vues. Celle du "Coeur des hommes 2" (vous pouvez la voir sur Allociné): il y a un des derniers titres de Cat Power, je trouve ça de très bon goût. Mais ça ne suffira pas pour me convaincre d'aller voir ce film !

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories