Rechercher

Archives

29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 19:16

akarenine.jpg

Savoir qu'un livre est un classique n'est pas forcément rassurant. Des auteurs comme Balzac ont beau avoir "produit" de nombreux "classiques", beaucoup (dont moi) n'aiment pas. Mais Anna Karénine ne m'a pas déçu, au contraire. C'est la lecture récente de L'élégance du hérisson de Muriel Barbéry, qui m'avait incité à m'y mettre.

Donc 850 pages de Tolstoï, au style (ou à la traduction) très fluide, ça se lit bien. De nombreux dialogues, une intrigue (ou plutôt des intrigues) qui évoluent, des analyses de personnages qui se complexifient et gagnent en humanité, des descriptions de la vie (et des réflexions) de l'aristocratie russe de la deuxième moitié du dix-neuvième siècle... Oblonski, Lévine, Karénine, trois familles autour desquelles gravitent des dizaines de personnages secondaires, et surtout trois familles dont les histoires de coeur ne sont pas simples. Faire la cour, se marier, avoir des enfants reste la trame "traditionnelle". Mais Tolstoï y ajoute le doute, la mauvaise communication, l'adultère, la culpabilité, le remords... avec une chute de septième partie (le livre en compte huit) tragique tout en étant la conclusion logique de ce qui précédait.

Evidemment, difficile d'éviter le cliché selon lequel les Slaves sont fatalistes, en témoignent les nombreuses réflexions des propriétaires terriens qui s'étonnent du faible dynamisme de l'agriculture russe: les paysans refuseraient les innovations, ne seraient pas sensibles aux idées d'épargne, d'investissement, etc. Le roman décrit aussi avec une modernité surprenante la vie mondaine à Saint-Pétersbourg et à Moscou, les questions religieuses et métaphysiques des "grands" de cette société, mais aussi les travers de l'administration et du processus de décision politique de l'époque.

Anna Karénine, c'est une fresque très riche par sa "pluri-disciplinarité", mais aussi par l'humanité de ses personnages. Normal que le livre ait eu un fort retentissement à sa publication. C'était mérité. Et je ne regrette vraiment pas de l'avoir ajouté à ma liste de lectures.

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories