Rechercher

Archives

11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 16:41
La Grande Guerre, une histoire franco-allemande, de Jean-Jacques Becker et Gerd Krumeich

La guerre de 14-18 étudiée simultanément par un historien allemand et un historien français, voilà le beau projet qui a donné notamment naissance à cet ouvrage remarquable. On sort du "récit national mémoriel", qui ne renseigne que sur l'une des parties au conflit, pour mettre en miroir, dans une série de chapitres relativement courts, comment chaque aspect de la guerre a été perçu de part et d'autre, tant du point de vue des dirigeants que de ce que l'on peut savoir des opinions publiques respectives de l'époque. Très documenté, très rigoureux, clair et synthétique, ce livre donne à comprendre la Grande Guerre d'une nouvelle façon, que ce soit dans ce qui a précédé, ce qu'il s'est passé pendant plus de quatre longues années, dans l'immédiat après-guerre, mais aussi dans la recherche historique et les mentalités des décennies qui ont suivi; en d'autres termes, comment la guerre a été vécue, et comment on l'a pensé après coup.

C'est donc un document passionnant, une façon de ré-apprendre l'histoire, une clé de compréhension aussi pour ce qui paraît absurde à hauteur d'être humain. Le caractère "bi-national" y contribue grandement, et le fait que le conflit ait surtout opposé France et Allemagne le justifie, mais j'espère que dans quelques années, on pourra compléter ce livre par quelques chapitres avec des analyses croisées d'Allemands et de Russes, d'Allemands et de Britanniques et d'Américains, d'Autrichiens, etc. Ce sont des aspects peut-être moins caractéristiques de cette première Guerre mondiale, et les sacrifices n'ont peut-être pas les mêmes proportions, mais la hiérarchie dans la souffrance est assez inhumaine, quand on y pense.

Pour en savoir plus:

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories