Rechercher

Archives

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 18:55
Source: http://jv.gilead.org.il/rpaul/Les%20enfants%20du%20capitaine%20Grant/

Source: http://jv.gilead.org.il/rpaul/Les%20enfants%20du%20capitaine%20Grant/

Lord Glenarvan est écossais. Il vient de se marier, et "essaie" son nouveau yacht, le Duncan. Un requin se laisse attraper, et son estomac libère une bouteille contenant trois parchemins, sur lesquels le même message semble avoir été écrit, en allemand, en anglais et en français. Mais l'eau a abîmé le texte, rédigé par un certain capitaine Grant et deux matelots, après le naufrage de leur navire, le Britannia, deux ans auparavant. La latitude est complète (37°11), mais la longitude manque pour savoir où partir à leur secours. Lord et Lady Glenarvan, leur équipage dirigé par John Mangles, mais également Mary et Robert, les deux enfants du capitaine Grant partent néanmoins à la recherche des naufragés. Un géographe français au savoir encyclopédique, Jacques Paganel, a aussi embarqué à bord du Duncan, qui fait d'abord route pour la Patagonie (le Chili et l'Argentine). Mais les recherches les conduisent à poursuivre le 37ème degré, jusqu'en Australie, et même au-delà. L'occasion d'une description des pays traversés, de leur faune, de leur flore, de leurs climats, de leurs habitants...

Comme ce n'est pas la première fois que je lis Les enfants du capitaine Grant (même si cela faisait un bon moment !), j'ai bien repéré les pistes laissées par l'auteur quant aux rebondissements à venir. Les voyageurs affrontent tour à tour des embûches naturelles et des adversaires humains, et les exposés de Paganel servent de prétextes à l'état des connaissances sur un sujet donné au moment de la rédaction du livre, en 1868.

Le caractère "daté" du roman est très sensible quand il s'agit de décrire les populations indigènes des pays traversés. C'est condescendant, colonialiste, raciste, insupportable aujourd'hui. Et pour une fois que chez Jules Verne, il y a des femmes comme personnages de premier plan (Lady Glenarvan, Mary Grant), j'aurais presque préféré qu'il s'abstienne tant leurs rôles sont... révélateurs de l'état d'esprit des hommes français au dix-neuvième siècle (et un peu au-delà, mais la généralisation est imprudente). La vision du monde comme le considérait Jules Verne pose vraiment problème dans Les enfants du capitaine Grant, même si l'auteur est un grand romancier...

Pour en savoir plus:

Gravures de l'édition originale (source: Source: http://jv.gilead.org.il/rpaul/Les%20enfants%20du%20capitaine%20Grant/)
Gravures de l'édition originale (source: Source: http://jv.gilead.org.il/rpaul/Les%20enfants%20du%20capitaine%20Grant/)
Gravures de l'édition originale (source: Source: http://jv.gilead.org.il/rpaul/Les%20enfants%20du%20capitaine%20Grant/)

Gravures de l'édition originale (source: Source: http://jv.gilead.org.il/rpaul/Les%20enfants%20du%20capitaine%20Grant/)

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories