Rechercher

Archives

20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 18:52
Chambre numéro 10, de Åke Edwardson

Deuxième lecture avant de passer aux trois enquêtes du commissaire de Göteborg Erik Winter que je n'ai pas encore lues. Et, comme la première fois, le constat que cet opus n'est décidément pas le meilleur de la série. Il faut dire que le héros semble faire une crise de la quarantaine un peu tardive, et qu'il se fait bien à l'idée de passer plusieurs mois de congés sabbatiques en Espagne avec son épouse et leurs deux jeunes filles. L'enquête sur la mort suspecte d'une femme dans une chambre d'hôtel piétine, tout en rappelant au commissaire une autre affaire, au début de sa carrière, non élucidée. Il faut dire que les victimes étaient entourées de familles ou de témoins taiseux, amnésiques, peu curieux... Difficile de trouver un fil auquel se consacrer, pour tenter de dénouer les nombreux mystères de ces existences.

L'auteur a voulu montrer clairement les hésitations du héros, ses états d'âme. C'est un peu lourd et littérairement assez pauvre. Traitée moins maladroitement, la question de savoir si l'on peut se détacher d'un tel drame, en confier la résolution à un autre, est pertinente, et dépasse bien entendu le cadre de la démarche policière. Autrement, j'espère que, comme son héros après une pause de quelques mois, l'auteur aura trouvé un nouveau souffle !

Pour en savoir plus :

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories