Rechercher

Archives

24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 08:35
Affiche du film

Affiche du film

Vendredi 23 janvier, Cinéma Jacques Prévert (Aulnay-sous-Bois)

QUI VIVE

De Marianne Tardieu (France, 2014)

Chérif (Reda Kateb) vit dans une banlieue, près de Rennes. Il rêve de passer le concours d'infirmier, mais en attendant de réussir les épreuves, il est vigile ("non, agent de sécurité") dans un centre commercial. Un vigile harcelé par les préadolescents de son quartier, et il semble bien seul pour faire face. Bien sûr, il a des amis, il n'est pas foncièrement malheureux, mais Chérif ne voudrait pas que ses perspectives se limitent à cet univers. Alors qu'une étape est franchie pour le concours, alors qu'il se lie avec une jeune enseignante (Adèle Exarchopoulos), la guerre d'usure de la "racaille" s'amplifie. La peur voire la colère envahissent logiquement notre héros. Quand une connaissance lui offre une possible protection, la tentation est forte... mais le prix à payer aussi.

Entre thriller, drame, et chronique, comme le décrit la programmatrice du cinéma qui introduit le débat avec la réalisatrice, Qui vive est une réussite scénaristique (la brièveté du film - 1h25 - est étonnante car le récit est à la fois lent et ample), très bien portée par les acteurs, qu'ils aient des rôles principaux ou non. Pas de morale dans le film, qui se veut à la fois ancrage dans un quotidien très ordinaire, et portrait d'un personnage fascinant. La réalisation est efficace, la bande-son pertinente. La banlieue y est vue sans angélisme ni misérabilisme, à hauteur d'êtres humains, avec des ambitions et des lâchetés. La réalité y est souvent sans intérêt, parfois dure, mais l'espoir, même réduit, y reste possible. Un film qui mérite d'être vu !

La séance était donc suivie d'un échange avec Marianne Tardieu, la réalisatrice, qui habite en Seine-Saint-Denis. Une discussion utile puisqu'elle a pu expliquer davantage certains de ses choix, décrire les conditions de réalisation, bref, apporter une plus-value à la projection. Les jeunes aulnaysiens, présents dans le cadre d'un concours sur le cinéma, se sont quant à eux montrés très curieux sur la dimension économique du film...

Bande annonce du film

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories