Rechercher

Archives

5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 10:15
Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison, d'Arto Paasilinna

Le héros, Jalmari Jyllänketo, travaille pour la police secrète de Finlande. Vous vous attendez à une enquête, peut-être en lien avec le terrorisme ? Non, le problème semble bien plus exotique. Pensez, une ferme, ancien kolkhoze de l'ère soviétique, s'est reconvertie dans l'agriculture biologique et ses cultures de champignons connaissent une prospérité impressionnante ; certes, les propriétaires utilisent judicieusement une ancienne mine de fer pour leurs récoltes, mais l'Etang aux Rennes (le nom du domaine) n'est-il que cela ? "Déguisé" en contrôleur de l'agriculture biologique, Jalmari découvre la ferme et ses principaux acteurs. Mais d'autres restent cachés. En fait, le recrutement des employés est très original, clairement illégal, et très trouble sur le plan moral.

Beaucoup moins drôle que d'autres opus de l'auteur finlandais, quoiqu'avec une bonne dose d'absurde et donc quelque part de loufoque, Le potager des malfaiteurs ayant échappé à la pendaison pose différentes approches de la justice, en partant du postulat que les notions de loi et de morale sont éminemment relatives. Je n'adhère personnellement pas du tout à cette façon de donner du crédit à une option qui prend acte de la perte de confiance envers des institutions et cherche à s'y substituer.

Bien sûr, il s'agit d'un roman dans lequel l'auteur reste distant, mais il aborde un sujet lourd de conséquences et occasion de malaise, que la légèreté des rebondissements et du ton ne peut pas effacer. Au final, un ressenti ambigu.

Autres romans du même auteur déjà recensés sur ce blog :

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories