Rechercher

Archives

20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 17:54
Je voudrais que cela ne finisse jamais, de Åke Edwardson - 2

Suite de la relecture (dans l'ordre, mais avec des interruptions) de la série policière suédoise avec le commissaire Erik Winter. Chez Åke Edwardson, les conditions météorologiques constituent un paramètre majeur de l'atmosphère... Dans cet épisode, il fait chaud, très chaud même, à Göteborg. Un crime cinq ans auparavant, non élucidé, refait surface quand une agression d'une jeune femme dans un parc est commise, avec un mode opératoire trop ressemblant pour être ignoré. Mais l'enquête piétine, entre secrets dissimulés car peu reluisants, et secrets dissimulés car appartenant au registre de l'horrible, presque de l'innommable. Un des subordonnés du commissaire, en période de deuil, est à la fois particulièrement clairvoyant, et intrépide au point de prendre des risques qui accroît l'urgence de la résolution. Les histoires de famille, y compris dans la police, permettent au roman d'être tour à tour chaleureux et glaçant... ni naïf, ni complètement cynique.

Pour en savoir plus :

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Livres
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories