Rechercher

Archives

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 12:22

A l'époque de leur "notoriété", au début des années 2000, le phénomène des boys-bands était sur le point d'être remplacé par la vague des Star Academy et autres télé-crochet-réalités. Et puis le lycée était fini, encore plus le collège. Autant dire que côtoyer des amatrices du genre était plutôt rare. Mais voilà, les fans se réjouissent toujours des come-back, ce qui explique la joie de ma moitié quand, lors d'un précédent concert à l'Alhambra, nous avons pu voir l'affiche pour le passage de Blue ce lundi soir dans la même salle parisienne. Dans la file d'attente, puis dans la salle, sans surprise, il y a un peu beaucoup plus de femmes que d'hommes (je soupçonne que beaucoup des présents étaient de gentils accompagnateurs de leurs douces).

En première partie, un rappeur britannique, seul, avec plein trop d'effets acoustiques sur son micro (dommage, dommage, parce que sans être vraiment mon style, c'était pas mal et ç'aurait été mieux mis en valeur avec un style plus dépouillé).

Et le boys band fait son entrée. Très vite, la réflexion m'assaille: dans notre beau petit univers patriarcal, je ne suis pas vraiment embarrassé quand une chanteuse joue sur son physique (Joss Stone, me dit-on), alors que quand ce sont des hommes, je ne vois que ça. Les projections de testostérone de quatre gars de 30-35 ans avec le look de mes années lycées, sans compter les chorégraphies faites pour la télé, et les attitudes de beaufs séducteurs, ça fait bizarre.

Bon, je respecte le travail que représente la préparation d'un tel concert: chant et danse, ça n'est pas à ma portée, et ce, de beaucoup. Ils semblent bien s'amuser sur scène, et dans la fosse le public passe un bon moment. Il y a quelques notes pas tout à fait justes, gages de l'absence de play back (encore heureux !), mais l'ensemble divertit sans prendre la tête. Ce qui est le contrat... ;-)

Pour en savoir plus:

Blue à l'Alhambra
Blue à l'Alhambra
Blue à l'Alhambra

Partager cet article

Repost 0
Published by davveld - dans Musique
commenter cet article

commentaires

En Savoir Plus

Catégories